Le projet Mokamo vise à réhabiliter l'hôpital de la région de Mokamo, au coeur de la province du Bandundu, 450 km à l'est de Kinshasa. Cliquez ici pour faire un don ! Soutenez-nous en faisant un don permanent ou ponctuel
Etat d'avancement du projet Objectif eau C'était la priorité des priorités pour les Congolais, cela a nécessité beaucoup d'énergie et de moyens, cela a pris du temps, mais cet objectif est en bonne partie atteint: l'eau coule à nouveau dans l'hôpital, en tout cas dans les deux services principaux, après 50 ans de "sécheresse".

C'est grâce à l'intervention de l'ONG française Aquassistance et aux efforts des équipes de techniciens bénévoles qui se sont relayées sur place ces derniers mois que la réalisation de ce chantier a été faite.

L' eau des sources captée à 600 mètres de distance et 60 mètres en contrebas remplit à nouveau le château d'eau. En effet, le réservoir des sources a été restauré, la conduite et les vannes principales ont été remplacées, le château d'eau a été remis à neuf; deux pompes immergées fonctionnant à l'énergie solaire ont été installées dans le réservoir des sources qui a été équipé des panneaux photovoltaïques nécessaires. Grand Merci à la société verviétoise Issol qui nous a fourni ces panneaux.

Deux autres points d'approvisionnement ont été établis dans l'enceinte de l'hôpital. Il reste aux futures missions techniques à rétablir l'eau, service par service, en rénovant les conduites, les sanitaires et l'évacuation des eaux usées tout en transmettant à nos amis congolais les compétences nécessaires pour entretenir l'installation.

Nous avons bénéficié d'importants moyens financiers grâce au soutien de services-clubs (Sorops Verviers, Spa et Ourthe-Amblève, Kiwanis Verviers, Spa et Val de Hoegne, Lions de Verviers), de nombreuses écoles, de paroisses et de WBI.

Objectif électricité L'électricité est rétablie à l'hôpital.

Energy Assistance, filiale humanitaire d’Electrabel GDF-Suez, a installé du photovoltaïque et un nouveau groupe électrogène. Tout le câblage de l'hôpital a été remplacé. L'hôpital dispose désormais d'électricité 24 heures sur 24.

Un responsable électricité a été choisi et formé au fur et à mesure des différentes missions. Il reste à finaliser certaines installations distinctes comme le couvent ou la maison du médecin.

Objectif rénovation Des travaux de rénovation se poursuivent grâce à une initiative locale et à l'achat de peintures et enduits.

Des citernes d'eau de pluie adossées aux bâtiments sont en cours de construction de façon à pouvoir, dans l'avenir, réserver l'eau des sources à l'alimentation.

Objectif équipement médical et hospitalier Quatre containers sont déjà arrivés à Mokamo grâce à l'efficacité de l'asbl eupenoise Weltladen - Logistik et à l'intervention du camion de l'huilerie locale de Souza. Deux autres containers sont en mer et attendus à Mokamo dans quelques mois. Tout un équipement est ainsi déjà arrivé à destination ou est en route. Tables d'opération, instruments chirurgicaux, scialytiques, lits d'accouchement, échographe, installation de radiologie, matelas ... beaucoup de matériel, petit et gros, est sur place ou le sera bientôt.

Une partie du matériel envoyé a été récupéré au Centre Hospitalier Peltzer – La Tourelle de Verviers. Du matériel neuf a été acquis grâce au soutien d'une fondation privée, des clubs Kiwanis de Verviers et Herve, de la Table Ronde de Herve et du Lion's de Verviers.

Un équipement important doit encore être finalisé, c'est celui du laboratoire. Nous devons également remettre en état l'ancienne installation de stérilisation qui a été expertisée et qui semble bien récupérable.

Objectif pérennisation La reprise de la gestion de l'hôpital de Mokamo par le diocèse de Kikwit s'est concrétisée. Le couvent adjacent à l'hôpital, couvent que nous avons connu en ruines, a été restauré par des religieuses congolaises de la congrégation des Soeurs de la Charité de Namur. Outre une religieuse médecin, l'équipe comprend une infirmière spécialisée en ophtalmologie, une sage-femme et une gestionnaire.

L'idée d'une mutualisation du risque hospitalier progresse et devra s'intégrer dans une expérience plus large au sein de la province de Bandundu avec l'aide de mutuelles belges.